Actualités

Avec l’Ambassadrice de France au Luxembourg, Mme Claire Lignières-Counathe.
Crédit: Association luxembourgeoise des Anciens élèves de l'Ena et de l'INSP
Avec l’Ambassadrice de France au Luxembourg, Mme Claire Lignières-Counathe.
Partager sur :

Rencontre entre les Anciens élèves du Luxembourg et S.E Claude Martin, Ambassadeur de France

30 novembre 2023 Associations partenaires

Le 6 novembre, les anciens élèves de l’ENA et de l’INSP résidant aux Luxembourg ont échangé avec Claude Martin, Ambassadeur de France et éminent spécialiste des relations franco-allemandes.

Cette rencontre est née sur la proposition de l’Association du Grand-Duché de Luxembourg, d’un colloque sur le couple franco-allemand, en cette année du 60ème anniversaire du Traité de l’Élysée, et à l’invitation de l’Institut Pierre Werner, centre culturel franco-germano-luxembourgeois. 

Claude Martin, né dans les derniers jours de la guerre, n’a cessé de s’intéresser à l’Allemagne. Diplômé de Sciences po Paris, ancien élève de l’Institut national des langues et civilisations orientales et de l’ENA (Promotion Turgot 1968), il prend, en 1994, la direction générale des Affaires européennes au Quai d’Orsay, avant d’être nommé Ambassadeur de France en Chine, puis en Allemagne.

Son ouvrage « Quand je pense à l’Allemagne, la nuit », paru en 2023, est le deuxième tome des « Mémoires d’un ambassadeur ». Pendant trois décennies, le diplomate français a participé à toutes les négociations européennes dans lesquelles le «moteur franco-allemand » a permis à l’Union européenne d’avancer.
Les échanges ont porté sur la relation franco-allemande et son importance dans la construction européenne. Si celle-ci est bien évidemment marquée par la personnalité des dirigeants, la relation entre les fonctionnaires et les administrations reste clé pour comprendre l’autre, arriver à structurer des compromis qui pourront ensuite devenir le socle d’accords européens. Claude Martin n’a pas caché toutefois son relatif pessimisme quant à l’avenir de cette relation et de l’Europe dans son ensemble, considérant que la relation se dégrade : l’absence d’une vision commune et d’objectifs clairement définis et partagés sur l’Europe et un relatif déséquilibre dans les rapports de force étant sans doute les vecteurs principaux de cette dégradation, en dehors des facteurs interpersonnels qui ont aussi joué un rôle. 

Consécutivement à cette présentation, l’Ambassadrice de France au Luxembourg, Mme Claire Lignières-Counathe, a organisé un petit-déjeuner pour approfondir les échanges entre anciens élèves de l’ENA. Ce moment a permis de souligner l’importance de la prise en compte des réalités nationales au niveau européen et le fait que le couple franco-allemand repose sur un affectio societatis qui se nourrit de rencontres et d’échanges personnels. Claude Martin a vivement encouragé les associations d’anciens élèves à faire vivre ces relations. Une excellente occasion donc de démontrer  la pertinence du réseau Europe, mis en place en 2021 par l’association luxembourgeoise.